Denys Bouliane

Denys BoulianeNé dans le village de Grand-Mère au Québec, M. Bouliane commence sa carrière musicale dans les années 1960 lorsqu'il joue de la guitare dans un groupe de rock amateur. Il commence sa formation musicale en 1972 à l'Université Laval où il étudie le piano et le violon et termine sa maîtrise en composition en 1979. Gräce à des bourses du Québec et du Canada, il suit des cours d'été internationaux de musique contemporaine à Darmstadt en 1980. Ensuite, il s'installe à Cologne et poursuit ses études auprès de György Ligeti à la Hochshule für Musik à Hambourg, de 1980 à 1985. Entre 1980 et 1995, il vit principalement à Cologne. Aujourd'hui, il partage son temps entre Montréal et Cologne.

M. Bouliane est considéré comme l'un des compositeurs canadiens les plus proéminents. Depuis plus de deux décennies, sa musique a été reconnue sur la scène internationale dans des festivals comme le festival de l'ISCM, le Musik der Zeit Köln, le Musik der Zeit Stuttgart, le Festival du Schleswig-Holstein, le Pro Musica Nova à Brême, le Frankfurt Alte Oper, Wittener Tage für Neue Musik à Darmstadt, le festival A*Devantgarde à Munich, les Journées de Musique Nouvelle à Zurich, Incident in Jazz à Vienne, le Festival stART à Salzbourg, le festival Gaudeamus MusikWeek, le Holland Festival, Ars Musica à Bruxelles, Rencontres internationales de Metz, le Festival 38e Rugissants à Grenoble, Musiques en scène à Lyon, Voix Nouvelles à Royaumont, le festival Présences de Radio-France, le festival de Canterbury, London South Bank, Music of Today, le festival Wet Ink de San Francisco, le Festival de Santa Fe, Telluride Colorado, Québec Musiques-auprésent, MNM (Montréal/Nouvelles Musiques), Toronto Massey Hall Festival, Toronto Encounters, Winnipeg New Music Festival et le Ekatarinenburg Music Festival, entre autres.

Ses oeuvres ont été régulièrement diffusées en Amérique du Nord ainsi qu'en Europe. Elles ont été commandées et interprétées par des ensembles canadiens comme la Société de musique contemporaine du Québec, le Nouvel Ensemble Moderne, le Fibonacci Trio, le Bozzini Quartet, la société New Music Concerts et Soundstream. En Europe, ses oeuvres ont été interprétées par des ensembles dont l'Ensemble Köln, l'Ensemble Modern, le MusikFabrik, le Stuttgart Windquintet, le Calamus Quintet, l'ensemble Contrasts (Allemagne de l'Ouest), le Delta Ensemble et le Nederlands Blazers Ensemble (Amsterdam), les ensembles London Sinfonietta, Nash, Lontano et Continuum (Londres) et par l'Itinéraire et le Court-Circuit (Paris). Enfin, elles ont été jouées, entre autres, par des orchestres comme l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre symphonique de Montréal, le Toronto Symphony, l'Esprit Orchestra, le Winnipeg Symphony, l'Orchestre du Centre national des arts (Ottawa), le Philharmonia Orchestra (Londres), l'Orchestre symphonique de la ville de Birmingham, l'Orchestre philharmonique de Heidelberg, l'Orchestre symphonique de Bochum, l'Orchestre de la Radio de Cologne (WDR Sinfonieorchester) et le Mozarteum de Salzbourg. Il a été compositeur en résidence de l'Orchestre symphonique de Québec, de l'Orchestre philharmonique de Heidelberg et de l'Orchestre du Centre national des arts.

En 1995, M. Bouliane est nommé professeur de composition à l'Université McGill et en 1996, directeur de l'Ensemble de musique contemporaine de McGill. Il a été conférencier invité auprès de nombreuses institutions et festivals internationaux.

En qualité de chef d'orchestre, il a travaillé avec Ensemble Modern, MusikFabrik, Série B (Allemagne), Court-Circuit (France), CAPUT Ensemble (Islande), New Music Concerts, Soundstream, Esprit Orchestra (Toronto), l'Ensemble de musique contemporaine de McGill, Uccello, l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre symphonique de Montréal et l'Orchestre du Centre national des arts. Dans les années 1990, il dirige régulièrement l'Ensemble XXe siècle de l'OSQ en plus d'assumer le rĂ´le de conseiller artistique pour ce même orchestre. Dans les années 1980, il fait de nombreuses tournées en Europe en tant que régisseur sonore pour l'Ensemble Köln et en 1991, il fonde la Série B. Il travaille étroitement avec le chef d'orchestre Denis Marleau (pour le Woyzeck de Büchner, en 1993 et pour Wedekind de Lulu, en 1995-96).

Directeur artistique du Festival MusiMars, M. Bouliane est également co-directeur artistique, avec Walter Boudreau, du festival Montréal/Nouvelles Musiques, du festival Québec-Musiques-auprésent et du projet Symphonie du millénaire. À son retour au Québec en 1995, il fonde avec Lorraine Vaillancourt les Rencontres de Musique Nouvelle du Domaine Forget et il en est actuellement le co-directeur artistique.

Parmi ses réalisations figurent de nombreux prix pour ses oeuvres individuelles dont des prix de la SRC (1982), de la Fondation Gaudeamus en Hollande (1982), de la Société canadienne des droits d'auteurs, du Conseil canadien de la musique (1983), le prix du Gouverneur général Jules Léger (1987), le Förderpreis de la ville de Cologne (1985), le prix « Forum junger Komponisten » de la Radio ouest-allemande (WDR, 1989), le prix Serge Garant de la Fondation Émile Nelligan (1991) et le prix du Conseil québécois de la musique (1999).

L'approche stylistique originale de M. Bouliane a été décrite par le musicologue allemand Peter Niklas Wilson comme une « musique du réalisme magique qui s'apparente à un jeu virtuose de critique, en marge de la mystification stylistique, suivant les traces de Jorge-Luis Borges, d'Italo Calvino et de Boris Vian ». Sujet de controverse dans les soi-disant milieux avant-gardistes, sa musique se situe à la croisée des chemins entre l'Amérique du Nord et l'Europe, au centre de débats portant sur la modernité et la postmodernité.

Source : Documentation de M. Hermann Conen (Cologne, décembre 2007)

Born in the village of Grand-Mère in Quebec, Bouliane came to music in the 1960s playing guitar in an amateur rock band. He began his first musical training in 1972 at Laval University where he studied piano and violin and completed a Master's degree in composition in 1979. With grants from Quebec and Canada he first attended in 1980 the Darmstadt Summer Courses, settled down in Cologne and then continued his studies with György Ligeti at the Hochshule für Musik in Hamburg from 1980 to 1985. He has lived primarily in Cologne between 1980 and 1995; he now shares his time between Montreal and Cologne.

Bouliane is considered one of the most prominent Canadian composers; for over two decades his music has received much international attention in festivals like ISCM, Musik der Zeit Köln, Musik der Zeit Stuttgart, Schleswig-Holstein Festival, Pro Musica Nova Bremen, Frankfurt Alte Oper, Wittener Tage für Neue Musik, Darmstadt, A*Devantgarde in Munich, Tage für Neue Musik Zürich, Wien Incident in Jazz, Salzburg stART Festival, Gaudeamus MusikWeek, Holland Festival, Ars Musica Brussels, Rencontres internationales de Metz, "38è Rugissants" in Grenoble, Musiques en scène Lyon, Royaumont Voix Nouvelles, Radio-France Présences, Canterbury Festival, London South Bank, Music of Today, San Francisco Wet Ink, Santa Fe Festival, Telluride Colorado, Québec Musiques-au-présent, MNM (Montréal/Nouvelles Musiques), Toronto Massey Hall Festival, Toronto Encounters, Winnipeg New Music Festival, Ekatarinenburg Music Festival, amongst others.

His works have been regularly broadcast in North America and throughout Europe, commissioned and performed by such Canadian ensembles as the SMCQ, NEM, Fibonacci Trio and the Bozzini Quartet, New Music Concerts, Soundstream, by European ensembles such as Ensemble Köln, Ensemble Modern, MusikFabrik, Stuttgart Windquintet, Calamus Quintet, Contrasts (West Germany), the Delta Ensemble and the Nederlands Blazers Ensemble (Amsterdam), the London Sinfonietta, the Nash Ensemble, Lontano and Continuum (London), l'Itinéraire, Court-Circuit (Paris), orchestras like l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre symphonique de Montréal, Toronto Symphony, Esprit Orchestra, Winnipeg Symphony, the National Arts Center Orchestra (Ottawa), Philharmonia Orchestra (London), the City of Birmingham Symphony Orchestra, the Heidelberg Philarmonisches Orchester, Bochumer Symphoniker, WDR Sinfonieorchester, the Mozarteum Orchester Salzburg. He has been Composer-in-Residence with l'Orchestre symphonique de Québec, the Heidelberg Philarmonisches Orchester and the National Arts Center Orchestra.

In 1995, Bouliane was appointed professor of composition at McGill University, and director of the McGill Contemporary Music Ensemble in 1996. He has given guest lectures at many institutions and international festivals.

As a conductor, he has worked with Ensemble Modern, MusikFabrik, Série B (Germany) Court- Circuit (France), CAPUT Ensemble (Iceland), New Music Concerts, Soundstream, Esprit Orchestra (Toronto), the McGill CME, Uccello, Orchestre symphonique de Québec, Orchestre symphonique de Montréal and the National Arts Center Orchestra. In the 1990s, he was a regular conductor of the Ensemble XXe siècle of the OSQ as well as a special counselor to the orchestra. In the 1980s he toured Europe extensively as sound manager for Ensemble Köln, and in 1991, founded Série B. He has also worked in close collaboration with director Denis Marleau (Büchner's Woyzeck, 1993 and Wedekind's Lulu, 1995-96).

Artistic director of the MusiMarch Festival, Bouliane has also been co-artistic director, with Walter Boudreau, of MNM (Montréal/Nouvelles Musiques), Québec-Musiques-au-présent and the Millennium Symphony project. On his return to Quebec in 1995, together with Lorraine Vaillancourt, Bouliane founded the Rencontres de Musique Nouvelle du Domaine Forget, for which he currently serves as co-artistic director.

The composer's achievements include numerous prizes for individual works, including awards from the CBC (1982), the Gaudeamus Foundation in Holland (1982), the Performing Rights Organization of Canada, the Canadian Music Council (1983), Governor General Jules-Léger foundation (1987), the City of Cologne (1985), the WDR's Forum junger Komponisten (1989), the Fondation Emile Nelligan (Prix Serge Garant in 1991), and the Conseil québécois de la musique (1999). Bouliane's original stylistic approach has been described by German musicologist Peter Niklas Wilson as "Music of magical realism, akin to a virtuosic game of criticism, bordering on stylistic mystification, following in the footsteps of Jorge-Luis Borges, Italo Calvino and Boris Vian." A subject of controversy in so-called avant-garde milieux, his music appears at a crossroads between North America and Europe, and at the center of debates on modernity and postmodernity.

Source: Documentation Dr. Hermann Conen (Cologne, December 2007)