Claude VIVIER


Learning (1976)

4 violons et percussion

Learning, apprendre! Il n'est pas surprenant qu'une oeuvre de Vivier porte un tel titre. La curiosité, l'apprentissage furent des moteurs importants dans son développement personnel et celui de sa musique. Il aimait apprendre les langues, les coutumes, les autres musiques, pour ensuite les transformer en quelque chose de personnel. À Bali, il n'a pas qu'appris la langue et les instruments du gamelan, il a également appris à être balinais, comme en font foi ses carnets de voyage. C'est tout juste avant son départ pour l'Asie que Vivier termine à Montréal la partition de Learning. Quinze mélodies en cinq sections, ponctuées, séparées par l'intervention des percussions; c'est comme s'il avait imaginé un certain Orient, qu'il aurait mis sur papier juste avant d'aller constater sur place la véracité de ses impressions. Il est intéressant de savoir, à ce sujet, que les mélodies de Learning se retrouvent en 1981 dans l'oeuvre Et je reverrai cette ville étrange, également au programme cette saison.

Gardez les yeux ouverts! Le mouvement et l'attitude des musiciens sur scène sont indiqués par Vivier!

-Martine Rhéaume

Learning! There's little surprise in this title. Curiosity and learning were the major driving forces in Vivier's personal and musical development. He loved learning languages, customs, other musics–which he later transformed into something personal. In Bali, he not only learned the language and how to play gamelan instruments, he learned how to be Balinese, as his travel diaries attest.

Only very shortly before his departure for the Far East, Vivier completed the score for Learning. Fifteen melodies in five sections, punctuated and separated by percussion entries; it seems as though he had already imagined a certain Orient, and put it down on paper just before he went off to see if his impressions were true. It is interesting to note that Vivier returned to the melodies of Learning for his 1981 work Et je reverrai cette ville étrange, also programmed for this season. Keep your eyes open! Vivier specified the musicians' movements and stage behaviour in his
score.


-trans. Catrina Flint De Medicis