Previous Editions:

Musimars 2008

MusiMars / MusiMarch 2009
5e édition / 5th edition

Lundi 2 mars au samedi 7 mars 2009
Monday, March 2 to Saturday, March 7, 2009

Denys Bouliane, Directeur artistique / Artistic Director
Ecole de musique Schulich de l'Université McGill, Producteur
Schulich School of Music, McGill University, Producer
Don McLean, Doyen / Dean

en partenariat avec / in partnership with:


live@CIRMMT; Sean Ferguson, Stephen McAdams;
Directeurs / Directors

Orchestre Symphonique de Montréal
Kent Nagano
Artistic Director / Directeur Artistique

Ensemble Viva Voce
Peter Schubert
Artistic Director / Directeur Artistique

MusiMars 2009: Pour se libérer de Chronos?

La tradition réserve à Chronos le pouvoir de contrôler le temps mais les musiciens de toutes les époques se sont toujours plu à se jouer de son diktat et à développer mille stratégies pour se soustraire à sa contrainte. Nous le savons tous, même intuitivement: le temps chronologique n'est pas le temps musical! Car le plaisir de la musique est étroitement lié à la magnifique illusion qu'elle procure - ne serait-ce que dans le cadre d'une oeuvre - de précisément se jouer du temps.

Au fil des âges nombre de créateurs-musiciens ont imaginé des oeuvres visant à distordre le temps chronologique en compressant ou diluant la densité du discours musical et en oscillant entre des dimensions et des durées extrêmes. Le répertoire regorge ainsi d'oeuvres oú le "temps psychologique perçu" diffère grandement du "temps chronologique". C'est peut-être même cette force à dépasser le temps chronologique qui confère aux oeuvres une pérénnité et une place dans notre patrimoine.

Les motivations qui poussent les musiciens à s'aventurer dans cette voie sont multiples : elles touchent au religieux, au mystique, elles tiennent parfois du rituel et de la trance, du désir de créer l'émerveillement et l'illusion, de la volonté de témoigner d'une vision ou d'un sentiment avec force, d'un besoin d'expérimention ou simplement du pur plaisir ludique créé par l'illusion de manipuler le temps.

MusiMarch 2009: Freed from Chronos?

Traditionally it has been the prerogative of Chronos to control time, but musicians have always sought to resist his power and have developed thousands of strategies to escape his constraints. We know this—intuitively, even. Chronological time is not musical time! The enjoyment of music is closely tied with the wonderful illusion of defying and suspending time, even if only for a single piece.

Throughout the ages, creative musicians have imagined ways to distort chronological time through the compression and rarefaction of musical density, and through the extremes of duration. The repertoire abounds with works in which the perceived "psychological time" differs substantially from "chronological time". It might just be this quality, especially, in the musical works that bestows upon them a touch of historical longevity.

The motivations urging musicians to venture down this path are numerous: some are religious or mystical in origin, while others may be linked with ritual or trance; many grow out of the desire to mesmerize or to communicate a strong vision or emotion; still others simply spring from the need to experiment and to enjoy the illusion of manipulating time.