COMPOSITEURS et INTERPRÈTES

David Adamcyk
Simon Aldrich
Georges Aperghis
Mark Applebaum
Mira Benjamin
Denys Bouliane
Jean-Pascal Beintus
Luciano Berio
Parker Bert
Julien Bilodeau
Taylor Brook
Catharin Carew
Alain Cazes
Ewald Cheung
Chloé Dominguez
Eric Derr
Simon Docking
Ben Duinker
Aidan Ferguson
Sean Ferguson
Michael Gandolfi
Estelí Gomez
Vinko Globokar
Al Halavrezos
Georg Friedrich Händel
Patrick Hansen
Chris Paul Harman
Alexis Hauser
Eitetsu Hayashi
Greg Ho
Aiyun Huang
Ermonela Jaho
Laura Kachurek
Mauricio Kagel
Christian Kesten
Julieanne Klein
Carissa Klopoushak
Hank Knox
Agnieszka Kus
Sara Laimon
Jimmie Leblanc
Suzie Leblanc
Annie Lemay
Philippe Leroux
Stéphane Lévesque
Franz Liszt
Alain Louafi
Fabrice Marandola
Claire Marchand
Isao Matsushita
Mikah Meyer
Donatienne Michel-Dansac
Jana Miller
Kent Nagano
Nicolò Paganini
Liliana Piazza
Giacomo Puccini
Richard Raymond
Cairan Ryan
Ingrid Schmithüsen
Dieter Schnebel
Arnold Schöenberg
Franz Schubert
Marlon Schumacher
Joseph Schwantner
Nola Shantz
Ana Sokolovic
Adam Spencer
Karlheinz Stockhausen
Anthony Tan
Aria Umezawa
Lorraine Vaillancourt
Rebecca Woodmass
Jonathan Woody

Marlon Schumacher

Marlon SchumacherNé en 1978 à Reutlingen (Allemagne), Marlon Schumacher fut initié à la musique par le biais d’une éducation musicale classique (piano, violon), de la programmation informatique et des médiums numériques. En tant que compositeur de musique électronique expérimentale, il produisit des enregistrements sous divers labels et travailla en tant que producteur indépendant pour des théâtres, des médias et l’industrie. Le fait d’avoir été initié à des cultures musicales foncièrement différentes engendra sa quête de l’ « absolute Musik » à la Eberhard-Karls-Universität de Tübingen, où il étudia la musicologie et la philosophie de 2001 à 2003. Il poursuivit ses études en théorie de la musique avec Bernd Asmus et Siegfried Eipper, en piano avec Ralph Bergmann et en composition/musique assistée par ordinateur avec Marco Stroppa à l’Université d’État de Musique et des Arts de la Scène de Stuttgart, où il fut diplômé en 2008.

Son intérêt pour la communication et le geste musical l’a orienté vers l’Input Devices and Music Interaction Lab (IDMIL) de l’Université McGill, où il fut invité en tant que chercheur, financé par une bourse d’excellence offerte par le gouvernement allemand (2007-2008). Schumacher travaille actuellement en tant qu’assistant de recherche pour le projet Expanded Musical Practice au Centre Interdisciplinaire de Recherche en Musique, Médias et Technologie (CIRMMT) de l’Université McGill. Il fut également chercheur-invité au sein de l’équipe Représentations musicales de l‘Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique (IRCAM) en 2009. Ses travaux ont été subventionnés par le fonds de recherche inter-institutionnel du CIRMMT.

En tant que professeur, il oeuvra au sein du Studio für Elektronische Musik à Stuttgart et aux Studios de Composition Numérique (DCS) à l’École de musique Schulich de l’Université McGill. Il donne actuellement un séminaire concernant la composition numérique avancée.

Les recherches de Marlon Schumacher s’orientent vers l’étude de modèles de contrôle utilisés pour les synthèses de sonorités spatiales dans la composition assistée par ordinateur. Il poursuit des études doctorales (Ph.D.) en technologie de la musique à l’Université McGill depuis deux ans, dirigé par les professeurs Marcelo Wanderley et Sean Ferguson. Son activité compositionnelle se concentre sur les pièces musicales interactives pour instruments acoustiques et contrôle gestuel. Plusieurs de ses œuvres ont été commandées entre autres par l’Opéra National de Stuttgart, le Hamburger Klangwerktage et le festival Making New Waves de Budapest. Elles sont caractérisées par une approche originale, unique et innovante qui réunit technologie musicale, composition et performance.

Born in 1978 in Reutlingen (Germany), Marlon Schumacher discovered music through classical music education (piano, violin), computer programming and digital media. As an experimental electronic musician he released records on various labels and worked as a freelance producer for theatres, media and industry. Exposure to radically different musical cultures triggered his quest for the ‘absolute Musik’ at the Eberhard-Karls-Universität in Tübingen, where he studied Musicology and Philosophy from 2001 to 2003. He pursued his studies in Music Theory with Bernd Asmus and Siegfried Eipper, in Piano with Ralph Bergmann and in Composition/Computermusic with Marco Stroppa at the State University of Music and Performing Arts, Stuttgart, where he graduated in 2008.

His interest in musical communication and gesture led him to the Input Devices and Music Interaction Lab (IDMIL) at McGill University, where he worked as a visiting researcher funded by an excellence award from the German government (2007-2008). Schumacher works as a Research Assistant for the Expanded Musical Practice area at the Centre for Interdisciplinary Research in Music Media and Technology (CIRMMT) and was „invited researcher“ of the Music Representation team at the Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique (IRCAM) in 2009, funded by a CIRMMT inter-centre research grant.

As an instructor he has been active in the Studio für Elektronische Musik, Stuttgart and in the Digital Composition Studios (DCS) at the Schulich School of Music at McGill University. Currently he is lecturing a graduate course in advanced digital studio composition.

Marlon Schumacher's research focuses on control-models for spatial sound synthesis in computer aided composition. He is in the second year of the PhD program in Music Technology at McGill University, supervised by Profs. Marcelo Wanderley and Sean Ferguson. His compositional activity concentrates on interactive pieces for acoustic instruments and gestural control. His works have been commissioned amongst others by the Stuttgart State Opera, Hamburger Klangwerktage, Budapest Making New Waves Festival, and are characterized by an authentic approach fusing music technology, composition and performance into a unique realm.